L’injection de cortisone contre les cicatrices

7603745_lPour certaines cicatrices très difficiles en relief, la cortisone est parmi les meilleures solutions, elle peut de même traiter les cicatrices chéloïdes.

Il faut en outre savoir que chaque individu a sa propre capacité de cicatrisation, certains ont tendance à produire ce genre de cicatrices boursouflées.

Vous voulez en finir avec vos CICATRICES ? Essayez la formule du sérum Dermefface FX7. LISEZ NOTRE AVIS DÉTAILLÉ >>

Injection de cortisone contre Les cicatrices chéloïdes

Le processus cicatriciel est assez complexe, mais on sait que des tensions au niveau cutanée peuvent engendrer l’apparition de telles cicatrices. C’est pour cela que l’on en rencontre souvent sur le torse, la peau est soumise à des tractions lorsque les bras bougent, tout simplement. Du coup apparaissent des cicatrices volumineuses, dures au toucher et de couleur rose, rouge ou brun foncé sur les peaux noires.

Ce phénomène apparaît généralement chez les personnes dont le processus, en 3 étapes, est trop performant. Les cellules du tissu conjonctif fabriquent alors trop de collagène et des bourrelets épais et fibreux apparaissent. S’ils durent plus de 18 mois, alors nous sommes en présence d’une cicatrice chéloïde. Elles peuvent apparaître aussi bien après une opération qu’une banale piqûre d’insecte. Bien souvent, seule une injection rapide de cortisone peut venir à bout de ces cicatrices, si prises à temps.

L’injection de cortisone peut de même traiter les cicatrices d’acné.

Les problèmes de ces cicatrices sont leurs visibilités et leurs aspects inesthétiques qui handicapent la vie des gens et nuisent à l’estime de soi, surtout aux beaux jours. En plus, elle peuvent être à l’origine de démangeaisons.

Traitements

Si la compression est souvent obligatoires dans le cas de ces cicatrices disgracieuses, les corticoïdes peuvent être associées. La cortisone, produite naturellement par le corps par les corticosurrénales qui donne le cortisol, est utilisée par le corps pour le métabolisme des sucres, les défenses immunitaires et a un action sur l’inflammation.
En médecine, elle s’utilise comme anti-inflammatoire et pour le choc anaphylactique (réaction cutanée due à une allergie). L’injection de cortisone est souvent utilisée après l’opération esthétique afin de limiter la réapparition du phénomène (30 à 70 % des cas sans injection).
L’injection de cortisone pour traiter les cicatrices ne s’effectue que par des personnes expérimentées. Selon un médecin de la Clinique des Champs Elysées, la cortisone ne modifie pas l’aspect des cicatrices, et tend à compliquer les interventions par laser (aspect rougeoyant).

dermeffacefx7 banner1

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.